http://bienvenuesurterre.vefblog.net/

  VEF Blog

Christophe SEVESSAND

posté le vendredi 02 septembre 2016 à 19:40

58 d'hémato !

Oui, ce sont les effets de l'altitude sur mon organisme ...

La phase d'adaptation étant maintenant terminée, j'entame d'acclimatition. Et pour en tirer les effets maximaux, je débute chaque matinée par 30 minutes de footing dès 7h du matin, suivi par 20 minutes d'étirement et renfrocement de la sangle abdominale.

Rien de tel pour bien débuter la journée !

 

Sinon, professionnellement, je ne suis bizarrement pas passé par ces deux phases. Il me semble avoir tout de suite atteint le mode "cruise". Bah ! J'aime bien. Pas le temps de chômer. Les journées filent et défilent !

Déjà quelques belles avancées, des résolution de conflits rondement menées, des projets en développement et une belle dynamique à tous les étages.

 

Enfin, j'ai craqué. Un petit investissement, joli et terriblement efficace ! Une console de mixage numérique : la Soundcraft Ui.

 Résultat de recherche d’images pour "ui12"

Une console numérique compacte, sans boutons ni faders qui se pilote via un ordinateur ou un téléphone portable à travers une connexion WiFi.

 Résultat de recherche d’images pour "ui12"

Un produit génial qui après un rapide test ce soir s'avère être très pratique car une fois que l'on a calibré son profil utilisateur, il n'y a cas rappeler les mémoires ! C'est assez délicieux et ça donne envie de triturer du bon son entre 20KH et 22000Mhz.

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le samedi 27 août 2016 à 19:08

Reprenons ...

Bien non, je n'étais pas en vacances !
Je vous ai quitté la dernière fois en disant que je ne m'étendrai pas sur les Jeux Olympiques. Chose faite.

Après les bords de mer Britanniques, j'ai enmontagné le 16 Août dernier à 1800m d'altitude dans la vallée des Belleville pour prendre mes fonctions à la tête de l'executif du Club des Sports des Menuires.

La structure est solide avec une grosse équipe qui cet hiver atteindra 19 personnes : 1 secrétaire comptable 4 jours par semaine, 1 secrétaire réceptionniste 3 jours/semaine, 11 entraîneurs (7 alpin, 3 nordique, 1 cyclisme), 1 responsable de stade de slalom et 4 stadiers. Les locaux sont très fonctionnels : déjà les bureaux avec salle de réunion, vestiaire du personnel et stockages divers. Puis le bâtiment du ski club flambant neuf -et à 2M d'€ !- avec salle de musculation, vestiaires, armurerie (pour le biathlon), casiers enfants, sèches chaussures (de ski !), cuisine et salle vidéo. Sans oublier le stade de foot et son vestiaire et le stade de slalom avec sa tour de chronométrage (des JO de 1992) et sa toute fraîche extension innaugurée en Décembre 2015 comprenant espace chronométrage, garage, atelier, appartement 4 pièces, toilettes publics et salle hors sac. Et enfin, le chalet à piquets avec son écran LED dont les travaux sont en cours.
Voilà pour le panorama du "chantier".

Une des premières tache à laquelle je m'attache -entre réunions et rendez-vous- est de mettre à jour tous les documents et affichages légaux envers le personnel employé. Sans entrer dans le détail, la liste des documents à afficher est très longue ... Aussi, de faire migrer nos solutions informatiques au 21è siècle !

 

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le vendredi 05 août 2016 à 21:55

La caravane passe ...

Je ne ferai pas ici plus qu'ailleurs la promotion (aveugle) des Jeux Olympiques de Rio qui s'ouvrent ce soir.
A vrai dire, je n'y attache même que peu d'intérêt. Peut-être, je m'en détourne même ?
Au delà de la position -fébrile- du CIO sur le dopage, des questions de sécurité, de la pollution aquatique, des soucis de plomberie dans le village Olympique, et de la nouvelle casserole financière -très certainement déjà bien attachée au cul du pays organisateur- ce qui me perturbe le plus -et comme bon nombre de collègues issus de Vancouver 2010, Londres 2012 ou Sochi 2014- c'est que nous n'avons reçu aucune nouvelle suite à nos différents dossiers de candidature ! Aucune réponse officielle ! Rien, nothing, niet. Ce qui en terme de réponse polie revient à dire : "ni non, ni merde !"
Et ça, cela ne fait ni très fair play, ni très sport et encore moins professionnel (mais le reste non plus, me direz-vous). Et personnellement, je trouve ce snobisme assez consternant de la part de connaissances avec qui l'on a travaillé et collaboré par le passé.

Ca, c'est fait. Les chiens abboient, la caravane passe.
Je ne suis donc pas dans la caravane mais je ne vais pas non plus abboyer pour autant.

Privé de JO (pour la première fois depuis 2010, y'a pas de quoi pleurer sur son sort, avouez), j'ai passé un été richissime! Et l'été n'est pas encore terminé !
Enrichissant : travailler sur les problèmatiques de communication relatives à la santé et au bien être de la population de Southend on Sea m'a ouvert les yeux sur des réalités et complexités bien différentes que les préoccupations de la maison France actuellement. Au travers de mes nombreuses recherches, lectures, réunions, discussions formelles comme informelles avec mes collègues, j'ai pu me rendre compte qu'au vu de leur état de santé, tant physique que morales, certaines communcautés encourent des risques mortels ... ou les font encourir aux autres !
Au delà de complications de santé qui coûtent des milliards en terme de prise en charge, le pays s décidé d'investir dans l'action et la prévention en amont pour récolter les bénéfices dans une génération !
La santé, le bien être et le bonheur semble donc un placement que l'on juge rentable à long terme par ici.

J'ai donc pu mesurer la force de mon style de vie mais surtout pu m'apercevoir que mon profil, fait de compétences très diverses voire opposées en matière de sport, d'événement, de performance sportive, de diététique, d'hygiène de vie (non fumeur, peu d'alcool, nuits pleines, ...), de communication et de stratégie, de management de personnes et d'équipes, mais aussi de construction divers dont de bâtiments,. Bref, une sorte de couteau Suisse affûté avec un large choix d'outils était fort apprécié à la position que j'ai occupé pendant près de 6 semaines ! Apprécié à un point que l'on m'a proposé de rester encore plus longtemps !

J'ai pu une nouvelle fois apprécier qu'ici, lorsqu'on s'associe pour faire équipe, on enfile le même maillot et court tous dans la même direction pour marquer dans le même but! Cela m'a encore fait le plus grand bien tant certaines fois, en France, j'ai l'impression que le jeu de "faire équipe" consiste d'avantage à "contrôller" -sinon emmerder ou neutraliser- son coéquipier qu'à coopérer, s'entre aider, stimuler sa créativité, développer des solutions pérennes et chercher à se faire plaisir !
Rien que pour cela, je reviendrai travailler ici.

Mais par dessus tout, ces 15 derniers jours passés avec ma fille sont des moments uniques que mémorables. Au delà de son immersion dans un environnement inconnu et hostile, elle a su ouvrir ses sens pour percevoir et accepter les différences. Peu importe si elle n'a pas tout saisi ou compris ce que les anglais ont pu lui dire. Elle a perçu les différentes tonalités et nuances vocales, associé et imagnié certains mots et expressions, mémorisé de nombreux autres. A son stade, l'important était d'apprendre à faire face dans un monde différent, s'ouvrir à une autre culture, lier des contacts et à aller vers les autres en dépis de nombreuses barrières.

Après cela, vous comprendez que "to be or not to be" à Rio, au final n'est vraiment pas la question !
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :
 
 
 
Rappel article