http://bienvenuesurterre.vefblog.net/

  VEF Blog

Christophe SEVESSAND

posté le jeudi 07 juin 2018 à 19:12

Ordre des priorités

Si l'on veut s'attaquer aux priorités, voici quel serait l'ordre des actions 

Seulement, quand on s'attaque d'abord à la rentabilité, on commence par ce qui est le plus supérieur à 1 dans le ratio gains / coûts.

Logique morbide. Hier on disait que les séniors seraient un business. Aujourd'hui, la mort est un énorme terrain pour les affaires. Vive la thanatocratie !
 

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le jeudi 17 mai 2018 à 13:15

La Clusaz, c'est fini ...

Le vendredi 06 octobre 2017 à 20:59, j'écrivais sur ces pages :  

"Pouah, quand je repense à ce frisson événementiel vécu làbas [NDLR, sur les Jeux Asiatiques au Turkmenistan] et qu'à mon retour au pays j'apprends ce que j'apprends à propos des grands événements de ski nordique en France ... Je vomis ! [Spoiler ... Attendez, la presse va bientôt en parler ...]"

 

Ca y est, nous pouvons vomir et pleurer dans notre coin, la flamme de la Coupe du Monde de ski de fond à la Clusaz s'est éteinte.
La presse en parle.C'est écrit là.

https://www.ledauphine.com/skichrono/2018/05/16/ski-de-fond-pas-de-coupe-du-monde-a-la-clusaz 

 

Ici, vous lirez : http://www.ski-nordique.net/cppage.6117666-72348.html

Avec cet extrait : "Malgré un chouette succès populaire et un bel engouement, il règnait aussi des soucis d'organisation obligeant certaines personnes à travailler, souvent seules, très très longtemps pour obtenir un résultat."

 

Bien oui, la terre tourne !!!

 

Quand je dis qu'un Club des Sports, avec ses maigres équipes (et son directeur avec des missions qui ne tournent pas uniquement autour de l'organisation de rendez-vous internationaux !), une totale incapacité à financer les besoins d'un tel événement sans des concours externes complexes, et un savoir faire spécifique qui nécissite un constant maintien à niveau, n'est plus taillé pour l'événementiel et fonctionne sur un modèle viellissant et en perte de compétitivité.

En tout cas, je ne pense pas à cet instant que Stéphane VITTOZ, à la tête du Club de la Clusaz vienne me contredire ...

 

Reste que en matière de présentation et de cérémonies, j'ai accompagné et conseillé pendant plus de 10 années cette organisation. Cela fut une de mes premières expérience internationale en ski de fond. Beaucoup de rencontres. Quelques nuits courtes. Un souci d'efficacité et de sérieux. Beaucoup de plaisir et de belles marques de reconnaissance de la part de l'organisateur.

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :
 
 
 
Rappel article